Eté 1891. Le facteur Joseph Roulin charge son fils Armand de remettre en mains propres une lettre à Théo Van Gogh, le frère de Vincent. Gêné par l’amitié qui lie son père à l’artiste, le jeune homme accepte à contre-coeur. L’affaire se corse lorsqu’arrivé à Paris, il ne parvient pas à retrouver le destinataire du courrier. Armand apprend alors que Theo, dévasté par la mort de son frère, ne lui a survécu que quelques mois. Comprenant qu’il a sans doute jugé Vincent hâtivement, Armand décide de se rendre à Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé les dernières semaines de sa courte vie, pour essayer de comprendre les raisons de son suicide. Très vite, l’apprenti détective va s’apercevoir que la mort de l’artiste est nimbée de mystère.

L’intrigue est séduisante, et aurait pu donner lieu à un polar classique bien ficelé. Les réalisateurs Hugh Welchman et Dorota Kobiela lui ont donné une toute autre dimension : celle d’un chef-d’oeuvre d’animation. La Passion Van Gogh, c’est en effet l’histoire d’une incroyable prouesse graphique. Entièrement construit grâce à la mise en mouvement des oeuvres du peintre hollandais, la conception du film a nécessité l’intervention de plus de 125 artistes, chargés de peindre à la main chaque plan du film. Chaque seconde est ainsi composée de douze tableaux. Lorsque l’on sait que cette production britannico-polonaise dure 1h35, on comprend mieux pourquoi sept années de travail ont été nécessaires à sa réalisation…

Le jeu en valait la chandelle, car le résultat est tout simplement époustouflant, comme en témoigne l’accueil qu’il a reçu. Sacré meilleur film d’animation étranger aux Golden Trailer Awards, et meilleur film d’animation au Festival de Shanghai, La Passion Van Gogh est diffusé en France depuis le 11 octobre dernier. Nous ne saurions trop vous conseiller de vous précipiter dans les salles obscures pour le découvrir.

INFORMATIONS VISITEURS


En raison de la pandémie du Coronavirus Covid-19 et conformément aux directives gouvernementales,
le Château d’Auvers restera fermé jusqu’à nouvel ordre.

MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION

 

Due to the Covid-19 Coronavirus pandemic and in accordance with government guidelines, Château d’Auvers will remain closed until further notice.
THANK YOU FOR YOUR UNDERSTANDING