Chaque semaine, Martine Loobuyck, la responsable des parcs et des jardins du château, nous fait partager son savoir. Connaissances, dictons, astuces en tous genres : la main verte du château vous dit tout, au fil des mois, et au rythme des saisons. Suivez le guide, de la racine jusqu’aux feuilles !

Novembre: « A la Sainte Catherine, tout bois prend racine…»

Planter un arbre, c’est tout un art. Alors, pour être certain de ne pas voir le vôtre dépérir tout juste mis en terre, mieux vaut suivre les conseils suivants. Mère Nature vous remerciera…

1/ Préparez votre terre et faites un trou juste un peu plus grand que le volume de vos racines ou du contenant. Attention : faites- le au moins une semaine avant la plantation de l’arbre.

2/ Apportez du compost - et non du terreau - en surface.

3/ Trempez les mottes et les contenants pendant au moins une demi-heure dans un grand seau d’eau. Si votre arbres est en racines nues, mieux vaut le tremper dans un pralin. Idéalement, préparez-le vous-même. Pour ce faire, utilisez de la terre argileuse (ou celle de votre jardin), et mélangez-la à de la bouse de vache et de l’eau. La boue ainsi obtenue favorise le développement du végétal, et assure une bonne reprise. 

4/ Enfoncez un tuteur sur le côté de votre trou, et plantez votre arbre au bon niveau.

5/ Tassez au pied après avoir remis la terre, pour bien ancrer l’arbre au sol. Formez ensuite une légère cuvette autour du tronc.

6/ Arrosez abondamment juste après la plantation, une pluie fine ne suffit pas ! L’eau permet en effet de bien faire descendre la terre au contact des racines et supprime les poches d’air les plus importantes.

7/ Couvrez la terre de feuilles mortes ou d’un paillis, oui encore d’écorces, dès la plantation. Attention : ne laissez jamais un sol nu livré au tassement des pluies, aux herbes et au gel. Attachez l’arbre à son tuteur avec des liens en caoutchouc pour ne pas blesser le tronc de votre arbre.

L’arbre: l’if, entre la vie et la mort

Le saviez-vous ?

L’if est un arbre celte. Ses feuilles, chargées de poison, masquent une écorce qui est, elle, source de vie. L’arbre de l’antiquité est devenu l’arbre de guérison des malades atteints de certains cancers (l’effet anti-tumeur des jeunes pousses d’ifs est en effet connu depuis 1856). On dit d’ailleurs de l’if qu’il vit deux fois plus longtemps que le chêne. 

Son bois est élastique et souple, c’est pourquoi les tireurs à l’arc lui accordent leur préférence. Une fois séché pourtant, il montre une résistance exceptionnelle, raison pour laquelle il est utilisé dans la fabrication des béquilles, des cannes, ou encore de parasols. 

C’est avec l’if, enfin, qu’on forme les haies les plus belles. il se laisse d’ailleurs modeler à la guise de tout bon jardinier… 

A découvrir sur le parc du château

Sous toutes ses formes : en liberté, en haie, en pyramide, en boules… Il y en a pour toutes les humeurs et tous les goûts ! 

 

INFORMATIONS VISITEURS


Nous sommes heureux de vous annoncer la réouverture du Château d’Auvers à compter de ce mardi 2 juin 2020.

Nous vous attendons avec impatience !


Le Musée a adapté ses conditions de visite pour garantir votre sécurité et celle de nos équipes. Pour préparer au mieux votre visite, consultez dès à présent les modalités de réouverture

 


Ouvert tous les jours de 10h à 18h, (dernière entrée à 17 h ), fermé le lundi.

Le Château limite actuellement l’accès au parcours à une jauge de 5 personnes toutes les 15 minutes environ, afin de respecter la distanciation physique obligatoire.

Les visites en groupes et les activités pédagogiques à destination des jeunes publics sont suspendues.