Sans elle, l’oeuvre de Vincent Van Gogh n’aurait sans doute pas connu la postérité qui fut la sienne. Johanna Van Gogh a en effet su préserver et faire fructifier l’inestimable héritage que son mari Théo, le frère de l’artiste, lui a transmis à sa mort. David Haziot, auteur d’une biographie de référence sur la vie du peintre hollandais, nous explique comment Johanna est parvenue à soustraire son travail à l’oubli.