Parcours scénographique


affiche chateau 2016-A4-webVenez découvrir l’impressionnisme autrement, dans l’atmosphère historique et artistique de l’époque des peintres impressionnistes et de Vincent van Gogh !

Labellisé dans le cadre du festival Normandie Impressionniste 2016 (du 16 avril au 26 septembre 2016), partez à la découverte de la diversité de la société française du XIXe siècle (ouvriers, lavandières, artistes, libertines, notables, bourgeois…). Traversez  le Paris haussmannien, en vous asseyant à la table du café-concert ou en prenant le train à vapeur !

Écrans plats, hologrammes, bornes interactives et plus de 500 œuvres des maîtres impressionnistes sont projetées et mises en mouvement !

Pendant 75 minutes, revivez l’époque riche en lumière et en couleurs de Claude Monet, Camille Pissarro, Gustave Caillebotte, Edouard Manet, Alfred Sisley, Auguste Renoir…

« Voyage au temps des Impressionnistes » est un parcours scénographique pédagogique, interactif et passionnant pour toute la famille !

Unique centre d’interprétation d’Art dédié au Paris des Impressionnistes, le Château d’Auvers-sur-Oise constitue une excellente introduction à la visite du charmant village d’Auvers-sur-Oise, qui doit sa renommée aux artistes impressionnistes et postimpressionnistes, sans oublier Vincent van Gogh, qui sont venus y puiser leur inspiration.

Tout public / Livret famille offert

Durée de la visite : de 45 min à 75 min / 12 salles à visiter

Parcours en son direct en français ou audio guidé en anglais, italien, espagnol, allemand, néerlandais, russe, chinois et japonais.

Infos pratiques & tarifs

 

 

Plus qu’un parcours scénographique, il s’agit d’un fabuleux voyage dans le temps et dans le quotidien de la société du XIXème siècle.

Un concept audacieux : comprendre comment cette période, riche en bouleversements sociétaux, industriels, politiques, économiques, architecturaux, sera déterminante dans l’évolution des pratiques artistiques qui donneront naissance à l’Impressionnisme.

Comment est né l’Impressionnisme ? Dans quel contexte ce mouvement a-t-il émergé ? Qui sont ses principaux représentants ? Quels thèmes les peintres ont-ils abordés dans leurs œuvres et quelles techniques ont-ils utilisées ?

Le Paris Haussmannien

Ambiance du Paris Haussmannien, vie des cafés parisiens, cabarets et french cancan, la mode et ses métiers, pique-nique sur l’herbe, guinguettes au bord de l’eau, voyage en train à vapeur pour la côte Normande …

Le règne de l’Académisme

Plus loin, des brouhahas s’élèvent de la salle, l’Académisme triomphe, les Impressionnistes sont raillés. Camille Corot, Charles-François Daubigny, Jean-François Millet, Théodore Rousseau sont les précurseurs du mouvement. Gustave Courbet provoque, heurte. Peindre ce que l’on voit, sans ambigüité, ni fioritures ni idéalisation : c’est une révolution !

La naissance de l’Impressionnisme face aux réactions du public :

Les Impressionnistes à la conquête du public.

Paris au début des années 1870, bourgeois et communards :

Vie bourgeoise et société des rues. De l’autre côté, Renoir restitue les moments privilégiés de la bourgeoisie enrichie par le capitalisme industriel. Dans la salle, une barricade plus vraie que nature, jouxte la reconstitution parfaite d’un intérieur bourgeois. Des coups de feu, des cris …

L’univers des courtisanes et des maisons closes :

Secrets d’alcôve, l’amour tarifé. Une voix égrène ce que sont devenues les filles de joie du quartier de Montmartre, peintes par Henri de Toulouse-Lautrec. Asiles pour les unes, mariages fortunés pour les autres, maladies pour la plupart, l’univers sordide et intime de ces femmes, liées aux cabarets, bals et maisons closes, émeut.

Vie mondaine et misère ouvrière :

Les lumières de la mode.

Le monde de la scène et l’agitation des cafés :

Plus loin, ambiance cabaret. Le rouge Opéra domine. Des images vidéo de chansonniers sont projetées, le spectacle est aussi vrai que nature, grâce à des hologrammes.

La révolution industrielle :

Une architecture de fer et de verre.Nous arrivons maintenant sur le Pont de l’Europe, libre interprétation du tableau de Caillebotte en 1876. Nous longeons la rue St Lazare, réalisée sous la forme d’une immense fresque murale, par les étudiants de l’école des Arts et Métiers.

Le temps des loisirs :

La gare, une invitation au voyage.Direction la Gare, sujet de prédilection des Impressionnistes séduits par leur architecture d’acier, de fonte et de verre. Le pont franchi, nous voici dans une authentique salle d’attente. Parquet blond au sol, mobilier en bois et fonte, horloge, sans oublier les truculentes affiches de l’époque qui vantaient les destinations balnéaires. Cabourg en moins de cinq heures !

Les techniques picturales :

Paysages vus du train.Le train est à quai, les visiteurs prennent place sur les banquettes en bois de la 3e classe ! Le paysage vidéo qui défile sous leurs yeux est une explication saisissante et compréhensible de la démarche picturale des Impressionnistes.

Un dimanche en guinguette :

Terminus, les voyageurs descendent. Place aux nouveaux espaces scénographiques et au temps des loisirs, avec l’attrait de la nature et des projections à 180 ° de toiles de Renoir.

Les bords de l’eau (mer et rivière) :

La magie opère... glissement progressif dans une atmosphère de bord de rivière et de bord de mer. Joncs, barque, pêcheur, cabines de plages, costumes de bain recréent l’univers paisible du bord de l’eau...

Mémo et dates clés de l'Impressionnisme

Un résumé des idées et des innovation du mouvement impressionniste

  • Plus d'informations :

  •  

Château d'Auvers - Rue de Léry - 95430 Auvers-sur-Oise. Tél. : 01 34 48 48 48. Mail : info@chateau-auvers.fr