Vie mondaine et misère ouvrière : les lumières de la mode

Salle6modeTenues de bal, robes du soir ou de cocktail, ombrelles, éventails, bottines en chevreau, étoffes de soie, cachemire, rien n’est trop beau pour ces dames. La mode est Reine. Dans la salle, de somptueuses tenues d’époque éblouissent les visiteurs par leur raffinement. A l’opposé, les ouvrières de la mode : blanchisseuses, couturières, repasseuses ou lingères sont exploitées dans les bateaux-lavoirs et vivent dans la misère.