"Battre la mesure du ciel", Tony Soulié

"Battre la mesure du ciel", Tony Soulié

Du 19 mai au 19 septembre 2021*
Exposition « Battre la mesure du ciel » de l’artiste Tony Soulié

Dans le cadre du 40ème anniversaire du Festival musical d’Auvers-sur-Oise, le Château d'Auvers accueille, du 19 mai au 19 septembre 2021, une exposition de l’artiste peintre Tony Soulié (artiste d'honneur invité par le Festival d’Auvers-sur-Oise). En correspondance avec le Festival d'Auvers-sur-Oise, l’exposition de Tony Soulié porte le titre suivant : « Battre la mesure du ciel ».

Tony Soulié fait partie de la « Nouvelle abstraction » française des années 1970-1980. Voyageur, peintre, poète et photographe, il cherche à " être en accord avec le temps et l’espace qui sont les nôtres ". Tony Soulié parcourt le monde et se l’approprie. Des centaines d’expositions de ses œuvres ont été organisées à travers le monde et ces dernières figurent dans de multiples collections publiques et privées.

Il mêle la vie à la peinture. Ses voyages le conduisent dans des contrées extrêmes : les déserts, les volcans, les rivages marins mais aussi les mégalopoles où il va à la rencontre "des états limites du monde".

Il photographie, il peint, il sème des installations éphémères soulignant ainsi notre fragilité devant la force et la pérennité des éléments.

Horaires : du mercredi au dimanche et les jours fériés de 14h à 18h (fermé les lundis, sauf les lundis fériés, et les mardis).

Lieu : Orangerie Sud du Château d’Auvers

Billets en vente à l’accueil-billetterie du Château
Tarif plein : 4€50 / Tarif réduit : 3€ / Gratuité – de 7 ans

Billet couplé expo + parcours permanent « Vision Impressionniste » : 14€50 (plein tarif) ; 13€ (séniors) ; 9€50 (tarif réduit) ; 31€ (tarif famille 2 adultes + 1 enfant) ; 32€ (tarif famille 2 adultes + 2 enfants) et 7€ par enfant supplémentaire ; 13€ (tarif groupe, sur réservation à partir de 15 personnes) ; Gratuit pour les - de 7 ans

Renseignements : au 01 34 48 48 45 ou info@chateau-auvers.fr

* Evénement susceptible d'être reporté en raison de la crise sanitaire