En ce moment, Paul Gauguin est partout. Sur grand écran, avec « Gauguin - Voyage de Tahiti », en librairie, avec la biographie - indispensable - de David Haziot (« Gauguin », éditions Fayard), et également au musée. Jusqu’au 22 janvier prochain, le Grand Palais propose en effet au public de découvrir l’oeuvre magistrale de ce grand précurseur de l’art moderne. 

Intitulée « Gauguin l’alchimiste », l’exposition retrace l’intégralité de sa carrière, et souligne le caractère étonnamment polymorphe de sa production artistique. Peintures, sculptures, gravures, et même céramiques : les 230 oeuvres réunies à cette occasion apparaissent comme autant de faisceaux jetant une lumière inédite sur le travail d’un insatiable créateur, avide de couleur et de matière. Une approche originale, que renforce l’utilisation de procédés inattendus, tels que l’évocation numérique - sous forme d’hologramme - de la Maison du Jouir.  

Nous ne saurions trop conseiller aux amateurs de l’oeuvre du peintre des Femmes de Tahiti de se précipiter au Grand Palais.

 

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/gauguin-lalchimiste