Au château d’Auvers-sur-Oise, les richesses de l’impressionnisme ne sont pas réservées à un public averti, habitué à la contemplation des oeuvres des maîtres. Les enfants sont également invités à pénétrer leur univers, au sein d’un tout nouvel espace jeunesse.

Comprendre le travail sériel de Monet, se familiariser avec la vivacité du geste de Van Gogh, percer le mystère des couleurs de Cézanne…

Autant de subtilités qui sont d’ordinaire l’apanage des amateurs d’art éclairés. Au château d’Auvers-sur-Oise toutefois, tous les publics sont conviés à la noce impressionniste. Et les enfants ne font pas exception. Chaque année Maeva Esnol, la médiatrice culturelle du site, ouvre en effet les portes de son atelier aux élèves de la région parisienne et à leurs professeurs, pour les éveiller à la peinture des maîtres. « L’an dernier, près de 15 000 enfants sont venus nous rendre visite. Il m’est arrivé de m’occuper de près de 200 élèves en une journée. », précise-t-elle. Une affluence qui a poussé l’équipe du château à se doter d’un tout nouvel espace dédié à la jeunesse. « Jusqu’à l’an dernier, nous ne disposions pas des infrastructures nécessaires pour accueillir les enfants à l’heure du déjeuner. En cas d’intempéries, c’était un peu au petit bonheur la chance, se remémore en souriant la médiatrice culturelle. Nous étions obligés d’occuper le barnum, habituellement réservé aux séminaires. » Désormais, un réfectoire flambant neuf, situé face à la salle Pissarro – où Maeva Esnol a installé son nouvel atelier – va permettre aux élèves de piqueniquer en toute quiétude. Un déjeuner bienvenu, avant de s’immerger dans l’univers des peintres. Et de les imiter.

S’essayer aux techniques des maîtres

Après une demi-heure de familiarisation avec l’oeuvre et la vie des artistes, vidéo-projecteur à l’appui, les enfants sont invités à passer aux travaux pratiques, et à s’essayer à leurs techniques. « Pastels gras et sec, gouache, acrylique… nous mettons à leur disposition tous les matériaux nécessaires à la reproduction des oeuvres étudiées. », détaille Mme Esnol. Un travail bien évidemment adapté à l’âge des élèves concernés. « On ne demande pas la même chose à un enfant de 3 ans et à un lycéen. Par conséquent je m’adapte à mon public et au projet pédagogique des enseignants. Nous déterminons d’ailleurs ensemble les oeuvres que nous allons utiliser comme support. » Paysages, portraits, natures mortes de Van Gogh et de Monet – les « best-sellers » de l’atelier, comme les appelle avec humour la médiatrice culturelle – sont bien sûr au rendez-vous cette année. Hors de question néanmoins de s’en tenir uniquement à ces valeurs sûres. Nouvelle scénographie du château oblige, des thèmes inédits seront proposés au jeune public. « Nous allons mettre en place des ateliers portant sur le post-impressionnisme, les débuts du cubisme, mais aussi sur l’abstraction, de manière à nous inscrire dans la continuité du nouveau parcours culturel du château. » Les oeuvres de Cézanne, Picasso et Kandinsky vont donc rejoindre la base de données déjà riche de Mme Esnol. De quoi fasciner encore un peu plus les milliers d’enfants qui ne manqueront pas de passer les portes du château cette année…

 

INFORMATIONS VISITEURS


Du 1 er octobre 2018 au 31 mars 2019

Les  portes du parcours culturel du Château d’Auvers

VISION IMPRESSIONNISTE « NAISSANCE & DESCENDANCE »

ouvrent de 10h à 17h 

Fermeture annuelle
du samedi 22 décembre 2018 au lundi 14 janvier 2019 inclus